LIVRAISON SANS CONTACT GRATUITE
RETOUR GRATUIT - 60 JOURS

Rencontre avec le skater de Dickies, Tom Knox

ENTRETIEN DU| 28.04.2020

Dans le monde du skateboard, il n'est pas nécessaire de présenter Tom Knox. À l'âge de 29 ans, il a déjà remporté la plupart des plus hautes distinctions en skateboard : plusieurs apparitions vidéo qui ont fait le buzz, des planches pro chez Isle Skateboards, une chaussure à son nom avec New Balance et il a récemment été en couverture de Thrasher Magazine, une publication réputée dans le milieu et connue sous le nom de bible du skate. Alors que de nombreux skaters auraient été tentés de se reposer sur leurs lauriers, il semble que ces succès n’ont fait que le motiver encore plus. Né et élevé à Londres, Tom y vit toujours avec sa femme et ses deux jeunes filles. Il est difficile de parler de Knox sans également mentionner la vitesse avec laquelle il bouge ses pieds. Célèbre pour avoir les pieds les plus rapides du milieu, il est doté de la capacité incroyable d'effectuer plusieurs tricks de skate difficiles, à la suite et en succession rapide.

Nous sommes allés à la rencontre de Tom pour plonger dans sa vie, et pour voir s'il pense qu'il vous est possible d'améliorer la vitesse de vos pieds dans le confort de votre domicile.


Quand as-tu commencé à skater et pourquoi?

J'ai commencé quand j'avais 11 ans. Mon frère aîné pratiquait le skateboard, alors moi et mes autres frères, on le copiait simplement.

 

Comment était-ce de grandir et skater à Londres dès ton plus jeune âge?

C'était incroyable. J'accompagnais mon frère et ses amis et on allait au centre, ce qui était une expérience incroyable pour un enfant. On achetait une carte de transport et il nous restait suffisamment d'argent pour quelques chips, on restait juste dehors toute la journée. En grandissant, je me filmais en train de skater dès que j'en avais l'occasion. C'était comme si Londres nous appartenait durant le week-end, on se baladait et on faisait ce qu'on voulait. C'est une ville très différente maintenant, entre le nombre de touristes et la sécurité, tout a définitivement changé et c'est beaucoup plus difficile de se sentir libre.

Tom Knox effectue un feeble par-dessus des skate stoppers à Londres

 

Tu as participé à la collaboration Dickies Life x Long Live Southbank qui a levé des fonds destinés à la restauration de l'emblématique spot de skate ; comment évalues-tu l'importance de Southbank pour la scène londonienne et le skate à Londres?

Il s'agit d'un endroit très important. Surtout pour les personnes qui n'ont pas nécessairement un bon parc ou une bonne scène locale ; ils peuvent aller à Southbank et créer leur propre parc. Beaucoup de gens vraiment talentueux ont grandi là-bas. C'est un peu comme un zoo avec tous les touristes qui nous observent, mais j'aime skater là-bas, surtout maintenant qu'ils l'ont ouvert, vous pouvez skater derrière, ce qui est agréable.

Tom Knox BS effectue un BS lipslide à Southbank, en portant le pantalon édition limitée Dickies Life x Long Live Southbank Double Knee Work Pants

 

 

Quelles ont été tes premières influences en skate ?

Quand j'étais gosse, je jouais à Tony Hawk, je regardais Jackass et tout ça. Puis, quand je suis devenu un peu plus âgé, j'ai commencé à regarder des vidéos qui m’ont beaucoup inspiré, en particulier dans le milieu du skate britannique. J'adorais regarder des vidéos où je pouvais sortir et essayer de les imiter. Je pouvais visionner quelque chose comme The Portraits ou Lost and Found, tomber par hasard sur l'endroit que j'avais vu dans la vidéo et skater là-bas.

Tom Knox effectue un FS blunt à Londres

 

Quelles sont tes vidéos préférées?

J'ai toujours les classiques que j'adorais quand j'étais enfant et que je revisionne encore aujourd'hui, comme Jensen dans Lost and Found, Jake Johnson dans Mindfield, et Rowley dans Sorry. Les nouvelles vidéos ne me parlent pas de la même manière ; c'est tellement saturé que même lorsqu’il y a quelque chose de bon, vous pouvez passer à côté. J'ai récemment regardé Bobby Dekeyzer Quasi à plusieurs reprises, ce qui est rare. D'habitude, je ne visionne les choses qu'une fois. Mais quelque chose à propos de cette vidéo me semblait vraiment bon et m'a donné envie de sortir et de skater, ce qui est le but des vidéos.

 

Tu as deux jeunes filles, comment parviens-tu à concilier la vie de skater professionnel avec celle de père de famille?

C'est définitivement un défi, mais ma femme est une perle rare et elle m'aide beaucoup. Le plus difficile, c'est quand je suis en voyage ; mais quand je suis à Londres, j'ai une bonne routine, je passe des moments agréables avec les enfants et je sors aussi beaucoup pour skater.

 

Tu as récemment été en couverture de Thrasher; ça te fait quoi?

C'est magnifique. Ce n'est pas une chose à laquelle je m'attendais, je suis donc vraiment ravi du résultat.

 

Ça te fait quoi de skater pour Dickies?

C'est génial, tout le monde impliqué, Joe (Monteleone) et toute l'équipe, ils sont fantastiques ; c'est un vrai plaisir de skater et voyager avec eux. J'ai prévu des trucs cette année, donc je suis impatient de repartir en mission avec tout le monde.

 

Quels sont tes pantalons Dickies préférés pour skater et pourquoi?

Le New York Combat Pant. Très bon pour l'hiver, ça te garde au chaud et j’adore vraiment les poches cargo. N'importe quel pantalon flex aussi. J'aime vrai-ment cette matière, tu te sens très à l'aise.

 

Tu es connu pour avoir les mouvements de pieds les plus rapides dans le milieu, com-ment parviens-tu à bouger tes pieds aussi vite?

Haha, je ne sais pas trop. Quand tu grandis dans une vieille ville, les spots sont vraiment intéres-sants, mais ils peuvent aussi être délicats. Donc, quand je trouvais un endroit qui était décent, j'essayais de voir comment skater même si c’était compliqué. C'est peut-être comme ça que j'ai commencé à faire des trucs rapides avec mes pieds, en essayant de me débrouiller dans mon environnement.

 

Y at-il quelque chose que l'on peut faire chez soi pour améliorer la vitesse de ses pieds?

Prenez une planche d’équilibre ou un coussin oscillant, renforcez vos chevilles pendant que vous regardez la télévision.

 

Quelle est la suite pour toi?

J'ai travaillé sur une vidéo qui je l'espère sera bientôt finie. J'ai réorganisé mon jardin pour l'été. Maintenant que j'y pense, je ferais mieux d'y retourner.


Pour en savoir plus sur Tom, regardez son interview sur Behind The board ci-après.


Revenir en haut de la page