Icons: The History of the Dickies Bib

La salopette Dickies : l’histoire d’une icône

PRODUITS | 08.07.2021

En 1922, Dickies s’établit en tant que fabricant de bleus de travail avec pour fer de lance son iconique salopette. Vêtement de travail à l’origine, la salopette fut peu à peu adoptée par les subcultures et le streetwear et s’imposa comme un essentiel alliant fonctionnalité et mode.

Dotée d’une matière résistante et d’un style polyvalent, la salopette Dickies a su plaire aussi bien aux jardiniers qu’aux ouvriers, aux musiciens ou aux skateurs. Une pièce intemporelle à l’attrait universel.

Les origines de la salopette

Dickies s’est fait connaître en 1922, sous le nom de Williamson-Dickie Manufacturing Company, fabricant de bleus de travail. Cette marque texane, précédemment baptisée US Overall Company, fut fondée par EE « Colonel » Dickie, son cousin CN Williamson et le fils de ce dernier, C Don Williamson.

Depuis, la petite entreprise familiale s’est transformée en multinationale produisant une large gamme de vêtements de travail, notamment des chaussures de sécurité et de loisirs, des pantalons de travail, des jeans, des vêtements de sécurité dont des salopettes et gilets haute visibilité, ainsi que des accessoires de qualité exceptionnelle.

L’évolution de la salopette 

Années 1920 - Création de la salopette Dickies Best déclinée en denim rinçage Indigo / Bleu, Heavy Whiteback Express Stripe et Boat Sail Drill blanche (salopette de charpentier). Ces vêtements amples étaient dotés d’une triple surpiqûre, renforcée aux endroits fortement sollicités.

Années 1930 - Création de la salopette Dickies Dynamiter, en denim tenace composé de fils spécialement traités, ajustée à votre taille.

Années 1940 - Création de la salopette Dickies 5-Star Super dans un denim résistant et endurant, entrejambe indéchirable avec triple surpiqûre, poches profondes à double fond, et bretelles réglables pour un ajustement adapté aux hommes grands et petits. Les 5 étoiles (« 5-Star ») servaient à distinguer Dickies de ses concurrents.

À la fin des années 1930 et au début des années 1940, la gamme comptait 6 à 10 salopettes pour hommes en denim, à rayures Liberty et rayures Express dans trois styles différents, et assorties de pulls et vestes de travail. 

Les 5 étoiles (« 5-Star ») servaient à distinguer Dickies de ses concurrents.

En 1942, cette production fut interrompue au profit de celle d’uniformes militaires.

Années 1950 - En 1956, après une interruption de 11 ans, alors que son produit phare – le sergé – était en plein essor, Dickies recommença à fabriquer des salopettes. Sa production de sergé dominait mais ses salopettes de peintre et de charpentier jetèrent les bases de ses pantalons de peintre et d’ouvrier charpentier. Aux salopettes, les clients préféraient désormais les jeans, portés au travail et en dehors.

Années 1970, 80 et 90 - Dès les années 1980, la pop culture s’appropria la salopette qui devint une pièce tendance, déclinée en délavages variés (on y revient un peu plus bas).

Conçues au départ comme des tenues de travail, les salopettes ont évolué au fil des années en vêtements décontractés, portés au quotidien.

Les subcultures adoptent la salopette

Dans les années 90, les salopettes Dickies attirèrent l’attention d’un public différent de leur clientèle habituelle de travailleurs manuels, car les stars du hip hop, comme Tupac, les Beastie Boys et Eminem commencèrent à porter la marque, notamment l’authentique salopette en denim Dickies.

Tupac avait une salopette en denim Dickies personnalisée et brodée de sa célèbre expression « THUG LIFE ». Quant à Eminem, lors de ses premiers concerts, il entrait sur scène en brandissant une tronçonneuse, vêtu d’un masque de hockey sur glace et d’une salopette en denim Dickies.

Simultanément à sa popularité croissante dans le monde du hip hop, Dickies commença à gagner du terrain au sein des subcultures skate, attirées par ses pièces résistantes, à la fois fonctionnelles et tendances.

 

Muses et adeptes contemporains

De nos jours, l’iconique salopette Dickies est partout. Les gens de métiers, bricoleurs, agriculteurs, mais aussi les mannequins comme Emily Ratajkowski, ainsi que les musiciens, acteurs et skateurs l’ont adoptée.

Traversant les époques et les continents, les salopettes Dickies ont séduit un public mondial de mineurs, ouvriers du bâtiment, peintres, créateurs et personnalités influentes. Elles continueront d'inspirer les générations futures tandis que Dickies se tourne vers l’avenir et embrasse la nouveauté sans oublier son héritage.

Nos salopettes emblématiques 

La Salopette pour homme, en indigo, noir et marron reste l’un des produits phares de Dickies. Une pièce authentique, durable, à l’épreuve du temps. Autre incontournable versatile, le modèle Ekwok pour homme et femme, en 100% coton résistant, décliné en toile à rayures 280g et en denim bleu indigo rincé 340g. Les salopettes Ekwok comportent de nombreuses poches à outils, parfaites pour transporter du matériel de travail et adaptées aux objets du quotidien. D’autres modèles pour femme, comme la Combinaison courte Dovray et la Salopette Roopville, sont inspirées du vestiaire fonctionnel et actualisées avec des détails modernes. La salopette Higginson pour femme viendra compléter la gamme en juillet.

Les détails qui font la différence 

Les salopettes Dickies se distinguent des autres à travers des détails subtils tels que la triple surpiqûre, la grande poche plastron, la double poche à outils et le passant pour marteau. Ces caractéristiques, alliant fonctionnalité et esthétique, rendent le vêtement polyvalent et universellement attrayant.

Comment les salopettes Dickies ont-elles résister à l’épreuve du temps ? Les petits détails font de grandes différences et nous les mettons à jour régulièrement pour des vêtements adaptés au travail et aux tendances. 


  1. Denim Classic Bib Denim Look by Dickieslife - view 1
    Salopette Classique En Jean
    CHF 120.00
  2. Classic Bib Overalls Bib Overalls by Dickieslife - view 1
    Salopette classique
    CHF 110.00

READ OUR RELATED BLOGS

Why skaters love Dickies

In the 90’s Dickies were made popular by Julien Stranger and the Anti-Hero team and SF Based skaters, as well as the Zero Team/ Toy Machine Team (1996) Donny Barley, Jamie Thomas, and Adrian Lopez. They made it cool, and by skating in it, the influence started...

Read more
Italian Riviera Tour, supported by Dickies

Our Italian flow riders were planning a skate trip for a long time this last year, but due to covid-19 lockdown restrictions, the plan just never happened for obvious reasons… However, in September the situation seemed to improve a bit and we found the opportunity to reunite part of the team to hit the road around the North-West coast of Italy.

Read more
SKATE 23.10.2020
Italian Riviera Tour, supported by Dickies

Our Italian flow riders were planning a skate trip for a long time this last year, but due to covid-19 lockdown restrictions, the plan just never happened for obvious reasons… However, in September the situation seemed to improve a bit and we found the opportunity to reunite part of the team to hit the road around the North-West coast of Italy.

Read more
*Champ obligatoire
Vos centres d’intérêt
Go to top